Installer la bande de joints pour plaques de platre : quelle methode appliquee ?

astuces, plomberie

La cloison ou le plancher vient de recevoir des placoplâtres, mais le travail de jointure à réaliser ne devra en aucun cas être négligé si l’on veut que le résultat soit beau. En effet, les bandes sont nécessaires pour cacher le raccordement des plaques et autres imperfections. Dans cet article, nous vous montrons comment procéder, étape par étape, pour installer correctement vos bandes de jonction pour cloisons sèches.

Utilité d’une bande à joint de placo 

Lorsque les plaques sont installées, elles laissent un espace entre elles. C’est là qu’interviennent les couvre-joints pour cloisons sèches. Ils vous permettent de combler ces espaces pour une finition plus uniforme, sans que l’ossature des panneaux individuels soit visible. 

Méthode d’installation du ruban à joints

Faire un joint peut être compliqué au début. Mais avec de la pratique, vous serez en mesure de réaliser et de poser de jolies bandes de plaques. Voici une technique vous permettant d’assembler efficacement vos murs et votre plafond en plâtre.

Installation de la bande à joint sur une cloison ou un mur

Tout d’abord, appliquez du mastic à joints pour cloisons sèches sur tous les joints lorsque la bande à joints en papier est choisie. Ensuite, à l’aide d’une éponge, mouillez la bande et étalez-la sur la pâte à joint, en commençant toujours par le haut et en allant vers le bas. Utilisez le couteau à enduire pour vous assurer que le calicot est bien collé à la pâte à joint.

Par contre, si vous optez pour la bande de papier autocollante, vous devez la poser en douceur en partant du haut de votre cloison. Vous vous dirigez lentement vers le bas, en essayant d’éliminer les boursouflures qui pourraient se produire pendant le processus de collage. La bande en papier calque doit chevaucher les plaques de plâtre.

Après avoir posé la bande à joint de placo, il est nécessaire d’appliquer du mortier adhésif sur la totalité du joint. Pour y arriver, servez-vous d’un couteau à mastic en débutant toujours par la partie supérieure du mur et en poursuivant vers le bas. À l’aide du couteau à plâtre, faites un deuxième passage pour lisser la surface.

Pour finir, poncez l’excédent de mortier. À cet effet, utilisez une cale à poncer pour rendre la finition plus facile. Placez ensuite un papier de verre sur votre bloc de ponçage. Les travaux de ponçage sont délicats, demandant une certaine discipline. Il n’est pas nécessaire de trop frotter le ruban pour éviter qu’il ne se déchire, il suffit d’enlever l’excédent de revêtement.

Installation de la bande dans les angles  

Poser les joints dans un angle sortant et entrant constitue également une grande tâche. Commencez premièrement avec les angles intérieurs. Répétez la même procédure, en appliquant d’abord une première couche de crépi sur les bords et ensuite sur la jointure.

Ensuite, pliez les bandes de joints à placo puis installez-les à la bonne place. À l’aide d’un couteau, pressez les bandes ensemble tout en enlevant le surplus d’enduit. Ajoutez une deuxième couche de plâtre. Attendez que l’enduit ait séché et achevez avec une dernière couche.

S’agissant des angles extérieurs, l’idéal est d’utiliser une bande à joint renforcé. La démarche est la même que pour les angles intérieurs. Mais attendez suffisamment longtemps pour que le ruban adhésif sèche avant de poncer et d’enlever toute la poussière.

Une question ? On vous répond !

    Brandizipromotion

    Je travaille dans le secteur de la construction depuis quelques années déjà. Je dirige actuellement une équipe d'une vingtaine d'employés, et je suis passionné par mon boulot. Je partage quelques conseils et astuces autour des travaux quotidiens. Débutants ou professionnels en bricolage, ces articles peuvent toujours vous être utile !